La cité des lamentations

La cité des lamentations
Paul Martin Gal

Collection Fractales Fantastique (FF 73)
juin 2016
348 pages
ISBN : 978-2-915653-69-4
Prix :
20 € (papier)
3,20 € (numérique)
État : disponible

Illustration : Daniel Balage

Vous aimez Howard ? Vous aimez Lovecraft ? Ce recueil est fait pour vous !

Baroudeur, aventurier, chasseur de trésors, Irvin Murray est un peu tout cela à la fois.
Alors qu’il tente d’échapper à dix assassins, Murray découvre les ruines d’une ville antique perdue dans le désert : la Cité des Lamentations.
Pensant se réfugier parmi les ruines afin de semer ses poursuivants, il tombe dans un piège qui le conduit au cœur d’un labyrinthe sans âge. Il comprend alors pourquoi les hommes lui ont donné ce nom… Dans les profondeurs de la cité, les souterrains bruissent d’un même murmure : celui d’un peuple des abîmes qui attend de se repaître des inconscients pris dans ses filets… Tous ses talents vont-ils suffire à Murray pour échapper à la Cité des Lamentations ?

Neuf nouvelles mêlant l’exaltation des grandes aventures de Robert E. Howard, le fantastique chtonien de Lovecraft, magnifiés par l’érudition de Paul M. Gal, archéologue de l’imaginaire.


Numérique



Papier


Les premières lignes

Le fracas des sabots du cheval tire la sentinelle de la pénombre où elle sommeille. L’homme cligne des yeux et aperçoit la silhouette blanche qui, dans le lever du jour, semble flotter au-dessus des ombres de la ruelle. Mais lorsqu’il reconnaît le cheval, il pousse un cri d’alarme et arme son fusil. Il n’a pas le temps de pointer : le cavalier, hurlant tel un damné, les yeux gris étincelant d’un feu volcanique, dégaine son yatagan, passe l’arche fortifiée dans un tourbillon de vitesse et d’acier et s’éloigne au grand galop sur la piste au-delà. Derrière lui, la sentinelle glisse à terre, le crâne fracassé sous son turban sale, les mains crispées sur la crosse de son arme.

Le cavalier secoue l’écarlate qui adhère au tranchant de la lame. Dépassant les maigres champs qui entourent les murs de boue de la ville, il s’enfonce dans le désert, un rire de défi sur les lèvres.

L’auteur

L’illustrateur

Paul Martin Gal est avant tout un grand lecteur. Il lit autant les épopées antiques (l’Iliade…) que les ouvrages d’aventures fantastiques (Stevenson, Rosny Aîné, Howard…). Ce sont ces épopées fantastiques qui ont nourri ses écrits, lesquels placent le héros face à son destin.

Ces 9 nouvelles sont un puissant hommage au El Borak de Robert E. Howard ainsi qu’au film de John Huston L’homme qui voulut être roi.

Daniel Balage oriente très vite sa carrière d’illustrateur vers le jeu vidéo. Il travaille entre autres sur Alone in the Dark dès 1993 et plus récemment sur Assassin’s Creed Unity. Spécialiste des décors époustouflants et des ambiances fantastiques, Daniel Balage a mis son talent d’illustrateur pour cette couverture.

La couverture complète

Voici la couverture complète réalisée en format paysage par Daniel Balage.

Au sommaire de La cité des lamentations

Neuf aventures d’Irvin Murray

• La cité des lamentations
• La tour des vents
• La venue du Vetr
• La source de l’Efriit
• Le talisman de Malak Taus

• Le Temple Noir de Shaykhan
• Rêve
• Le Sang du Moghol
• La Vallée de l’Homme mort