Cycle « Le cœur d’Amarantha » de Charlotte Bousquet

Une série de fantasy mythologique. Le premier tome de la trilogie a reçu le prix Merlin.

Les sept royaumes d’Amarantha s’entre-déchirent, entre guerres et trahison.

Cela fait dix ans que l’Empereur Phaétos Thélion XXIV a conclu un pacte avec un Daemon pour empêcher ses vassaux d’usurper sa puissance. Cela fait dix ans qu’il foule aux pieds les principes fondateurs de l’Empire, corrompt, intrigue, trahit dans l’unique dessein d’affaiblir les Sept Royaumes. En cette trente-troisième année de règne, ses projets sont sur le point d’aboutir : le chaos, la guerre, la mort se répandent sur le monde et, à l’insu de tous, un effroyable fléau ronge l’essence même de la création.
Sarifaëlle Serafina, reine des Sylphes, le devine. Cassandra, mère des fileuses le pressent. Et les Czardi, ces mystérieux apatrides le savent depuis longtemps : la fin est proche.  À moins que les hommes aient la force de se dresser contre leur destin…


– Tome 1 –

Les Arcanes de la Trahison

Charlotte Bousquet

Collection Fractales Fantasy
janvier 2004
304 pages
ISBN : 978-2-910899-88-2
Prix : 17,30 Euros
État : disponible


– Tome 2 –

Les Arcanes de la Discorde

Charlotte Bousquet

Collection Fractales Fantasy
septembre 2004
368 pages
ISBN : 978-2-910899-99-8
Prix : 20,80 Euros
État : disponible


– Tome 3 –

Les Arcanes du Jugement

Charlotte Bousquet

Collection Fractales Fantasy
février 2006
400 pages
ISBN : 978-2-915653-21-2
Prix : 22,40 Euros
État : disponible

Comment « Le cœur d’Amarantha » a-t-il été écrit ?

Le Cœur d’Amarantha, vu par Charlotte Bousquet

« L’idée de ma trilogie est née d’un coup de pied aux fesses de mon cher et tendre. À l’époque, Lettres aux ténèbres ne trouvait pas d’éditeur et mon directeur de recherches n’arrivait pas à se décider à trouver une date pour ma soutenance de thèse. Je m’apitoyais sur mon sort et Fabien m’a donc lancé : « Pourquoi n’essaies-tu pas d’écrire de la fantasy ?” (sous-entendu : bouge-toi…) Piquée au vif et quelque peu émoustillée par ce défi, je me suis dit : “Pourquoi pas ? Je n’ai pas grand-chose à perdre après tout…” Et je me suis lancée dans la genèse de l’univers d’Amarantha. De courtes nouvelles “mythologiques”, souvent inspirées de récits de la Grèce antique – puis une présentation des « héros ». La trame de base m’a été en partie inspirée par une campagne de jeux de rôles menée par mon ami et frère de plume Thomas Hervet (pour se venger, il m’a chipé des personnages de jeux de rôles et l’un des protagonistes du Cœur d’Amarantha et s’est amusé avec dans ses récits) et puis… Et puis le monde a pris vie, se structurant comme un tout organique, que j’essaie de rendre le plus cohérent possible. Si vous voulez en savoir un peu plus sur cette trilogie, allez donc faire un tour sur mon site : www.charlottebousquet.com, vous y trouverez des résumés, quelques extraits et des « goodies ».
Des anecdotes ? Dans le deuxième tome (Les Arcanes de la discorde), l’une des deux héroïnes connaît des moments extrêmement difficiles : viols, trahisons, tortures… (Le pluriel a son importance)… Certains lecteurs – parmi mes proches – ont fait tout ce qui était en leur pouvoir pour que je rende la pareille au félon. À ma grande fierté, j’ai résisté… Il en résulte, dans un récit à paraître de Thomas Hervet, un règlement de compte magistral relatif au traître en question…
J’avais déclaré, dans une interview (http://climaginaire.joueb.com/news/bousquet-charlotte) que je n’étais pas vraiment sûre de poursuivre dans le même monde… “Après, il est toujours possible d’écrire une trilogie, puis quelques romans se déroulant dans le même univers, à des époques différentes mais je n’ai pas envie de tomber dans la routine non plus…” J’ignorais, alors, naïve auteure de fantasy que j’étais, le pouvoir qu’un univers peut avoir sur son créateur !… La preuve ? La voici, vingt ans après avec Les Chroniques d’Amarantha et son premier tome : Le jeu de l’assassin»

Charlotte Bousquet