Vous êtes auteur ?

Réouverture de la réception des manuscrits aux éditions Nestiveqnen.

Les manuscrits concernés :

  • Les romans de science-fiction, fantasy et fantastique
  • Les recueils de nouvelles de science-fiction, fantasy et fantastique

Définitions :

  • Sont considérés comme faisant partie de la science-fiction, les ouvrages d’anticipation, de space opera, de cyberpunk, d’uchronie… Si vous n’êtes pas sûr, nous vous invitons à lire cette page. Les ouvrages d’ufologie ne sont pas considérés comme de la science-fiction, donc, nous ne sommes pas en mesure de les accepter.
  • Sont considérés comme faisant partie de la fantasy, les ouvrages de heroic-fantasy, de fantasy historique, de dark fantasy, de science-fantasy ou de fantasy utbaine. Si vous n’êtes pas sûr, rendez-vous sur cette page. Les ouvrages « fantasistes » ne nous intéressent pas.
  • Sont considérés comme faisant partie du fantastique, les ouvrages mettant en scène l’angoisse, l’horreur, le surnaturel ou l’étrange. Dans le doute, allez voir cette page.

Sous quelle forme nous faire parvenir vos romans :

  • Pour tous les romans : n’envoyez que le début de votre manuscrit (les 50 premières pages, dans l’ordre ; pas de chapitres pris au hasard) ;
  • Si à l’issue de la lecture des 50 premières pages votre manuscrit a su nous séduire, nous vous recontacterons par e-mail pour avoir la suite. Aussi, merci de joindre vos coordonnées complètes (adresse postale et e-mail) à votre envoi, de préférence non rédigées de façon manuscrite car souvent illisibles.
  • De la même façon, dans le cas d’une acceptation ou d’un refus de notre part, vous serez informés par e-mail (nous ne faisons plus de courrier postal). Inutile  de nous écrire pour nous demander des nouvelles de votre manuscrit. Nous comprenons que l’attente peut s’avérer assez longue, mais dites-vous que nous préférons prendre du temps pour juger de votre manuscrit ;
  • Pour la mise en page, merci d’utiliser une police lisible et de laisser une marge de chaque côté du texte pour les annotations ;
  • Pour les auteurs résidents en France, les 50 premières pages des romans sont à envoyer sous format papier uniquement à :

NESTIVEQNEN Éditions
67 cours Mirabeau
13100 AIX-EN-PROVENCE

  • Pour les auteurs résidents à l’étranger, les 50 premières pages du roman sont à envoyer sous format numérique (.doc, .rtf, .pdf, etc.) à :

nes[ti]ve[qn]en@free.fr (supprimez les crochets [ ] et vous obtiendrez notre véritable adresse)


Sous quelle forme nous faire parvenir vos recueils de nouvelles :

  • Pour les recueils, ils sont à envoyer dans leur intégralité. N’oubliez pas de joindre vos coordonnées complètes (adresse postale et e-mail) à votre envoi, de préférence non rédigées de façon manuscrite car souvent illisibles.
  • Dans le cas d’une acceptation ou d’un refus de notre part, vous serez informés par e-mail (nous ne faisons plus de courrier postal) ;
  • Pour la mise en page, merci d’utiliser une police lisible et de laisser une marge de chaque côté du texte pour les annotations ;
  • Il n’y a pas de limite de taille pour vos nouvelles et donc, pour le recueil ;
  • Pour les auteurs résidents en France, les recueils de nouvelles sont à envoyer dans leur intégralité sous format papier uniquement à :

NESTIVEQNEN Éditions
67 cours Mirabeau
13100 AIX-EN-PROVENCE

  • Pour les auteurs résidents à l’étranger, les recueils de nouvelles sont à envoyer dans leur intégralité sous format numérique (.doc, .rtf, .pdf, etc.) à :

nes[ti]ve[qn]en@free.fr (supprimez les crochets [ ] et vous obtiendrez notre véritable adresse)


Vous êtes auteur de nouvelles :

  • Nous n’acceptons pas les nouvelles isolées, tout simplement car nous n’avons pas de supports pour les publier.
  • Nous vous conseillons de suivre régulièrement nos appels à textes et d’y répondre.

Vous écrivez dans un autre domaine :
Littérature générale, jeunesse, contes, poèmes, etc. Hélas, nous ne sommes pas intéressés : inutile de nous adresser votre manuscrit.

Qu’adviendra-t-il des manuscrits non sollicités :
Tous les manuscrits non sollicités, c’est-à-dire adressés alors qu’ils n’entrent pas dans le domaine de la science-fiction, du fantastique ou de la fantasy, seront systématiquement détruits.

Vous n’avez pas trouvé ce que vous cherchiez :