L’envol de Moby Dick

L’envol de Moby Dick

Jean-Claude Renault

Collection Fractales science-fiction (FF 85)
juin 2019
320 pages
ISBN : 978-2-915653-96-0
Prix : 20 € (papier)
État : disponible

Illustrateur : Pierre Droal


Un ouvrier dont les yeux demeurent verts luminescents après son décès. Des gens qui apparaissent comme suspendus en l’air dans une usine dévastée. Des femmes qui disparaissent les nuits de Toussaint, date de l’ancienne fête païenne de Samain. Un village prit dans une anomalie météorologique et qui revit sans cesse la même journée. Un homme noyé dans son appartement jonché d’algues et de coquillages. Un pianiste momifié devant son piano. Le train express n° 56 qui ne s’arrête pas et qui traverse la façade de la gare Montparnasse.

Autant d’enquêtes extraordinaires pour la Brigade Spéciale !

Dix enquêtes qui nous font voyager de la France aux États-Unis, du Danemark aux Pays-Bas, pour découvrir de nouvelles formes d’intelligences…

Les premières lignes

La pleine lune arrangeait Ulysse Cornaz qui marchait dans le sol spongieux de la tourbière dégagée par la baisse du lac de Neuchâtel plusieurs années auparavant. Il verrait si quelqu’un sortait d’une des bâtisses de La Tène , le lieu-dit qu’il traversait, ou de la forêt derrière elles, événement toutefois improbable passé minuit en cette saison. Les jours précédents, il avait été bien inspiré de suivre Hans Kopp, pêcheur et surtout chasseur d’antiquités, mais il ne disposait que d’une nuit pour inspecter le site que venait de découvrir Kopp avant que celui-ci n’en avise le colonel Friedrich Schwab pour le compte duquel il prospectait. La lumière de l’astre lunaire avait un autre avantage : selon les textes anciens qu’il avait collectés, l’objet de sa quête y était sensible durant les jours perméables, cette période durant laquelle la frontière entre les deux mondes s’estompait.
Extrait de la nouvelle Bansidh.
  • L'envol de Moby Dick

L’auteur

L’illustrateur

Jean-Claude Renault a une prédilection pour le steampunk, il est d’ailleurs l’auteur d’un diptyque uchronique : L’Héritage du docteur Moreau paru en 2018.

Avec ce recueil de nouvelles, il poursuit son exploration d’un XIXe siècle steampunk, en rendant hommage à des auteurs comme Maurice Leblanc, Herman Melville ou Jack London…

Ce recueil s’inscrit dans son cycle foisonnant : La Compagnie des Intelligences Botaniques.

 

Pierre Droal a débuté sa carrière dans le cinéma d’animation, avant de s’orienter vers la BD (« De Chair et d’écume » Dargaud, « Hanté » Soleil), le roman jeunesse et les livres d’Art (Spectrum…)

Au sommaire de « L’envol de Moby Dick »

Dix enquêtes de la Brigade Spéciale
  • Bansidh
  • Le jour inverti
  • Le théâtre de Pygmalion
  • Les lois du temps
  • Le noyé du deuxième étage
  • Le hameau maudit
  • Caprice funeste
  • Les larmes de la fée verte
  • Le saut de l’express numéro 56
  • L’envol de Moby Dick
L'envol de Moby Dick

La Compagnie des Intelligences Botaniques

Une uchronie steampunk

Jean-Claude Renault est le créateur d’un univers truculent qui prend place au XIXe siècle et met en scène la Compagnie des Intelligences Botaniques du Dr Moreau.

  • L’héritage du docteur Moreau, en deux volumes, s’inscrit dans le même univers
  • Les nouvelles de L’envol de Moby Dick mettent en scène La Brigade Spéciale chargée des affaires extraordinaires

Les romans dans le même univers

Cycle « La Compagnie des Intelligences Botaniques » de Jean-Claude Renault

Une série steampunk dans un XIXe siècle uchronique.

Un univers truculent qui prend place au XIXe siècle et met en scène le Dr Moreau et ses créatures.